Vous êtes ici

Marseille en miniature

Maquettes et modèles réduits figurent en bonne place dans l’arsenal
patrimonial de nos musées. Les maquettes sont, au même titre
que les archives, les oeuvres d’art et les objets rares ou quotidiens,
les témoins de notre histoire. Elles nous invitent à un voyage en
chambre et à saisir d’un simple coup d’oeil une représentation en
trois dimensions.
Des expositions récentes organisées par la Ville ont permis à un large
public de rêver et de retrouver son âme d’enfant.
Rien de plus sérieux pourtant que de recourir à une maquette, à un

8,00 €

La danse à Marseille

En octobre 1936, paraissait le premier numéro de la revue Marseille. Revue culturelle de la Ville, historique, patrimoniale et artistique, elle fête aujourd’hui ses 80 ans.
Pour la première fois, elle est entièrement consacrée à la danse, un art spectaculaire par essence, qui a trouvé de longue date, dans une ville toujours prête à s’enflammer pour la beauté du geste, un public passionné et des artistes de haute réputation. A un siècle d’écart, deux gloires mondiales d’origine marseillaise, Marius Petipa et Maurice Béjart, ont marqué de leur génie la danse de leur temps.

8,00 €

Marseille au siècle des Lumières

Accompagnant l’exposition consacrée par notre musée des Beaux-Arts à Marseille au XVIIIe siècle – Les années de l’Académie de peinture et de sculpture (1753-1793) et son catalogue, cette 252e livraison de la revue Marseille s’attache à retracer les grandes évolutions qui firent du siècle des Lumières, passée la terrible peste de 1720, un moment majeur de l’histoire de la ville.

8,00 €

La passion du sport

Marseille sait recevoir le monde. En 2013, la réussite de la Capitale européenne de la culture en a été l’éclatante démonstration. Un succès qu’elle compte bien rééditer en 2017 comme Capitale européenne du sport. Déjà, en juin prochain, l’Euro de football 2016 offrira une belle occasion de s’y préparer en accueillant six rencontres, dans un Stade vélodrome entièrement rénové ainsi que ses parages, et des foules compactes de visiteurs.

8,00 €

Peintres de Marseille, XIXe-XXe siècles

Cette livraison de fin d’année, deux cent cinquantième numéro de la revue Marseille, est consacrée aux peintres qui ont illustré ou illustrent toujours Marseille entre le XIXe et le XXIe siècle. Elle fait suite à notre numéro 244 « Ils ont peint à Marseille » qui, empruntant l’ordre chronologique, vous avait déjà conduit de l’Antiquité jusqu’aux marges des XIXe et XXe siècles.

8,00 €

Marseille, métropole de la recherche scientifique

Métropole régionale de la recherche scientifique, Marseille, deuxième concentration de recherche française, brille aujourd’hui au sein d’Aix-Marseille Université par la place de choix qu’occupent ses facultés des sciences et de santé, ses grandes écoles, leurs équipes de chercheurs et leurs partenaires dans les domaines variés de l’innovation technologique, du développement industriel ou de la santé.

8,00 €

Entrez à l'Académie de Marseille

Pour la première fois, l’Académie des Sciences, Lettres et
Arts de Marseille expose au grand public ses collections de
sculptures, peintures, gravures, livres et documents anciens.
Elles mettent en lumière la place particulière que l’Académie
occupe dans la défense et préservation du patrimoine culturel
marseillais.
La Bibliothèque de Marseille, créée durant la Révolution par
l’académicien Claude-François Achard, devenue aujourd’hui
Alcazar, qui abrite en alternance avec l’hôtel de la rue Thiers les

8,00 €

Marseille au long des rues

Vedette du n°203 qui lui était entièrement dédié, la Canebière
cède la place dans notre présente livraison consacrée aux rues
de Marseille à quelques-unes d’entre elles qui participent aussi  
fortement qu’elle à l’affirmation d’une identité marseillaise.
C’est d’abord, longeant les restes de la vieille ville, «la Voie his-
torique» dont le musée d’Histoire rétablit aujourd’hui le souve-
nir. Puis, la constitution progressive de l’imposante transversale
tirant vers le sud et traversant Marseille depuis le Cours jusqu’au

8,00 €

Marseille et la Grande Guerre

Marseille, ville de l’arrière : une évidence géographique qui ne
doit pas cacher pour autant l’implication réelle et totale de la
ville, déjà la deuxième de France, dans la Grande Guerre. Par
le sacrifice de ses hommes morts au combat, par l’importance
des services rendus aux réfugiés, aux blessés, mais aussi, grâce
à son port, aux troupes débarquées venues de tous les coins du
monde, comme aux contingents expédiés vers le front d’Orient.
Les deuils, les souffrances, les multiples difficultés de la vie

8,00 €

Marseille des collines

De buttes en plateaux, de chaînes en massifs ou, mieux encore,
en monts, Marseille, en vingt-six siècles d’existence, n’a cessé
de prendre d’assaut la nature tourmentée qui l’environne et d’en
faire, face à la mer, et avec elle, la parure naturelle de son identité.
C’est ainsi que l’on ne compte plus les « collines » à escalader
en centre-ville comme en périphérie. A l’Acropole antique des
vieux quartiers du port répond celle de sa rive sud couronnée
de sa basilique, le nom trompeur de « Plaine » accompagne le

8,00 €

Pages